Our Blog

Success is no accident. It is hard work, perseverance, learning, sacrifice and most of all, love of what you are doing or learning to do.

Modele gfs tunisie

February 19, 2019 - Uncategorised -

L`armée tunisienne moderne a été formée en 1831 par Al-Husayn II ibn Mahmud. Pendant la période du protectorat Français (1881 – 1956), les tunisiens ont été recrutés en nombre significatif dans l`armée Français, servant de tirailleurs (infanterie) et de Spahis (cavalerie). Ces unités ont vu le service actif en Europe pendant les deux guerres mondiales, ainsi que dans l`Indo-Chine avant 1954. La seule force militaire exclusivement tunisienne permise en vertu de la règle de Français était la garde Beyhélice. La marine tunisienne, fondée en 1958, reçoit son premier navire à l`automne 1959. La Force aérienne a acquis son premier avion de combat en 1960. Alors que les forces armées tunisiennes obtiennent des équipements à partir de plusieurs sources, les États-Unis demeurent le plus grand fournisseur unique. [7] l`officier et la formation spécialisée pour le personnel tunisien était autrefois entrepris dans les académies militaires Français et américaines. Les stagiaires tunisiens sont maintenant progressivement affectés à des écoles militaires nouvellement établies dans le pays. Aujourd`hui, la marine tunisienne aurait des bases à Bizerte, Kelibia, la Goulette et Sfax. Autrefois signalés en service, six minsweepers de classe Kondor-II de 635 tonnes, équipés de pistolets 3x2x25mm. Toutefois, aucune n`a été inscrite au service de la balance militaire 2013 de l`IISS. Les missiles de surface à surface MBDA MM-40 Exocet et Nord SS-12M étaient également autrefois utilisés.

Le 30 avril 2002, vers 18,15, la direction de l`armée-le brigadier-général Abdelaziz skik qui a dirigé le contingent tunisien au Cambodge, deux colonels-majors, trois colonels, quatre majors, deux lieutenants et un sergent-major-a disparu dans un accident d`hélicoptère près de la ville de Medjez El-Bab. [9] conformément à l`article 44 de la Constitution, le commandant suprême des forces armées est le Président de la République tunisienne. À la suite de ces politiques de promotion, le corps des officiers tunisiens a pris un caractère très homogène qui n`a commencé à se décomposer que dans les années 1970. Les officiers supérieurs sont généralement représentatifs des familles de la Tunisie, économiquement et politiquement dominantes, du Nord, des zones côtières et des grandes villes. Bien que les militaires aient été tenus d`exploiter de grandes entreprises commerciales ou de détenir des fonctions politiques en uniforme, il a été fréquent que les membres de la famille soient importants dans les affaires ou dans le mouvement politique Destourian. Généralement occidental et francophile dans les perspectives, lié par la parenté à la strate socio-économique supérieure du pays, et personnellement familier avec les figures principales dans le PSD, les officiers tunisiens de haut rang doivent être classés comme faisant partie de l`élite nationale.